Article tiré du télégramme

L’entreprise Jantes-Â-Neuf récompensée par le prix « Stars & Métiers »

Stéphane Chadwick (3e à partir de la gauche) lors de la remise des trophées du Prix Stars & Métiers.
De gauche à droite, Michel Le Tallec et Steve Chadwick, dirigeants de la SAS Nevez.
Steve Chadwick et Michel Le Tallec sont spécialisés dans la réfection de jantes alu. Une activité innovante qui leur a valu d’être récompensés par le prix « Stars & Métiers ».
Ces dernières semaines ont eu lieu, dans les quatre départements bretons, le prix « Stars & Métiers », organisé par les Chambres de Métiers et de l’Artisanat. Depuis plus de 30 ans, il valorise l’excellence artisanale du territoire, en récompensant les artisans pour leurs talents à se projeter, à se développer et à innover. Au total, douze entreprises bretonnes ont été récompensées dans l’une des trois catégories Grand Prix Innovation, Grand Prix Entrepreneur et Grand Prix Responsable.

Rénovation de jantes alu, classiques et bi ton
Pour le Finistère, c’est à Châteaulin que le Grand Prix Innovation a été attribué à Michel Le Tallec et Stéphane Chadwick, dirigeants de la SAS Névez, à Landivisiau. Les deux dirigeants ont été les premiers à proposer, en France, la rénovation de jantes alu, classiques et bi ton. Leurs savoir-faire et leurs spécificités leur offrent des opportunités régulières au-delà du Grand Ouest (Belfort et Marseille). Ce prix valorise l’intérêt porté aux nouvelles technologies et à être le principal acteur dans l’évolution de son métier.

Une histoire née d’une rencontre et d’une passion
L’ouverture de l’atelier de rénovation de jantes en alliage de Steve Chadwick et Michel Le Tallec à l’enseigne « Jantes-À-Neuf » est née d’une rencontre et d’une passion au service d’une activité lucrative, très développée en Grande-Bretagne, et peu connue en France.

C’est ce qui a poussé Steve Chadwick, propriétaire d’une vieille Porsche, originaire de Birmingham, et Michel Le Tallec, propriétaire lui aussi d’une voiture de collection, à se lancer dans l’aventure en 2014. Ingénieur expert en technique de thermolaquage appliquée à des luminaires urbains, dans l’entreprise qu’il dirigeait près de Birmingham, Steve Chadwick s’est associé les compétences d’électromécanicien dans l’aéronautique de Michel Le Tallec, pour proposer à sa clientèle de professionnels ou de particuliers la réfection de leurs jantes alu, après correction, décapage par un système de sablage spécifique et application de trois couches de peinture au thermo laquage cuit au four, et à l’aide de procédés respectueux de l’environnement.

Deux cents jantes refaites par mois
Depuis, trois salariés sont venus les rejoindre. Équipés d’un tour numérique pour usiner les jantes bi ton, ils refont autour de 200 jantes par mois, et ont doublé leur surface de travail en faisant l’acquisition de l’atelier voisin. Après avoir organisé des journées portes ouvertes en direction des experts et concessionnaires automobiles, ils sont désormais reconnus pour la qualité de leurs prestations et sont en recherche de partenaires sur Rennes et Nantes.

L’entreprise Jantes-à-Neuf récompensée par le prix « Stars & Métiers »